fbpx

Quand on dit entreprendre, on pense souvent à un loisir. On crée quelque chose pendant son temps libre, mais cela est au mieux un complément de revenus. On ne vit pas de quelque chose qu’on a entrepris. Voilà ce que la majorité des gens pensent.

Dans cet article, je vais vous transmettre ce que je pense de cela et je vais vous faire part de mon humble histoire.

I. Qui suis-je ?

Je m’appelle Timothée Namer et j’ai 20 ans. Comme la plupart des gens, j’ai suivi un parcours classique. Ecole, collège, lycée puis une poursuite d’études supérieures sur 2 ans dans un IUT (Institut Universitaire Technologique)

Beaucoup diront que c’est un parcours tout à fait normal. 

On ne peut pas faire autrement n’est-ce pas ?  On ne peut pas inventer des compétences.

Certains diront même qu’un bac + 2 n’est pas « suffisant » aujourd’hui.

L’école est importante. Au collège et au lycée nous apprenons des choses très générales qui développent notre façon de penser, qui nourrit notre culture générale et qui surtout, nous livre sur un plateau des méthodes de travail plus ou moins efficaces.

Mais il y a cependant un problème majeur selon moi.

Arrivé en seconde, on vous demande de vous orienter sur un parcours plutôt scientifique ou littéraire.

Arrivé en terminal vous devez choisir votre poursuite d’études.

Et vous n’avez que 18 ans.

On vous demande d’emprunter une voie (déjà toute tracée) et de la suivre le plus longtemps possible.

Imaginez. Vous connaissez uniquement ce fonctionnement. Un parcours étudiant plus ou moins long, puis à la sortie, vous trouvez un travail là où il y a de la demande. Certaines personnes choisissent même le domaine dans lequel ils vont travailler selon les offres d’emplois disponibles à la sortie. Et cela, même si le domaine ne les épanouie pas.

 

Mais revenons à la case départ. La naissance. Êtes-vous né pour survivre ? 

Ou pour vivre pleinement votre vie ?

 

Peu de personnes prennent le recul nécessaire pour se poser ces questions essentielles.

Car nous sommes tous formatés.

Nous vivons dans une société qui fonctionne avec des codes. Quand nous sommes nées, cela fonctionnait déjà comme cela.

Comment pouvons nous rééduquer complètement notre façon de penser si depuis toujours, nous fonctionnons de cette façon ?

C’est comme si on vous demandait de marcher à quatre pattes et non sur vos 2 jambes.

Cela ne se fait pas du jour au lendemain.

Cet « état d’esprit » qui pour moi, est celui d’un entrepreneur, est accessible à tout le monde. Il faut cependant le souhaiter et se donner les moyens pour y arriver.

 

II.  Vivre de ma passion

J’ai toujours voulu créer. Passionné d’automobile, je voulais avoir mon propre garage de préparation moteur.

Or cela été un rêve et non un objectif.

Pourquoi ? Car je n’ai rien mis en place pour l’atteindre.

Je continuais mon parcours classique, passif en cours, je laissais les choses venir à moi sans les provoquer.

J’ai eu un déclic en première année post bac. (il y a 2 ans)

Passionné de digital, je voulais créer quelque choses dans ce domaine.

Voulant prendre ma vie en main, j’ai mis des actions en place pour atteindre des objectifs précis.

Mais chose inévitable, les échecs. Cela m’a cependant énormément appris.

J’ai fini par créer mon agence de marketing digital avec un associé. Mon frère, étant plus âgé que moi de 2 ans, qui est référent dans ce domaine, m’a apporté une aide précieuse sur certains aspects de mon agence.

Aujourd’hui, à 20 ans, mon agence digitale est en plein développement et nous avons des stratégies uniques et efficaces qui permettent à nos clients d’exploser leurs chiffres d’affaires.

De plus, j’accompagne de jeunes entrepreneurs à se lancer dans le marketing digital, en leur proposant un accompagnement personnalisé et un accès à prix réduit à mon partenaire agence.com , meilleure formation francophone dans le domaine du marketing digital.

 

III. Le chemin n’est pas prêt de s’arrêter

En tant qu’entrepreneur, j’ai plusieurs projets en tête. Je ne m’arrêterai jamais peu importe les échecs que je rencontrerai à l’avenir. Cela ne peut me faire que progresser.

Mon message à tous les porteurs de projet et futurs entrepreneurs c’est que l’important est de se fixer des objectifs et mettre des actions en place pour les atteindre. 

 

Retrouvez Timothée Namer :

Vous aussi, vous souhaitez vous lancer ? Vous avez un projet qui germe dans votre tête et pleins de questions qui vont avec ? Profitez d’une consultatation IWO de 30 minutes offertes ! Vous poserez toutes vos questions d’ordre comptable, juridique et entrepreneuriale.

Pour profiter de cet appel offert, il vous suffit de prendre rendez-vous en cliquant ici


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *